Sculpture du chêne de Cognac

mercredi 16 septembre 2009
par  Association AR.B.BRE
popularité : 39%

Marie-Claude DROLET et Claire-Alexie TURCOT sont québécoises. Elles sont arrivées à Bréville le 29 août 2009 avec pour mission principale de sculpter le vieux chêne vert appartenant à la Ville de Cognac.

- Leur défi : réaliser une sculpture pour la Ville de Cognac avec le tronc du chêne vert appartenant à La Ville de Cognac. En effet, ce tronc est celui de l’imposant chêne vert bicentenaires abattu en avril qui trônait dans le Jardin Public de l’Hôtel de Ville de Cognac.

- Comment ? À la tronçonneuse et à l’huile de coude ! Et grâce aussi aux nombreuses personnes qui sont venues aider les artistes en leur prêtant du matériel (tronçonneuse, tracteur, ...) ou tout simplement en leur offrant un soutien moral et amical.

- Sur quel thème ? Œuvre « abstraite, épurée, élégante, design avec une touche de féminité »

- En combien de temps ? Elles ont eu jusqu’au 19 septembre 2009 pour réaliser leur sculpture, date à laquelle elles ont rendu l’œuvre à La Ville de Cognac lors de l’inauguration.

Ce vieux chêne qui se dressait il y a encore quelques mois dans le jardin public de l’Hôtel de Ville de Cognac s’est donc offert une cure de jouvence grâce aux deux artistes québécoises.

- Parcours Marie-Claude Drolet
Diplômée en 2008 de La Maison des métiers d’art de Québec en sculpture, Marie-Claude Drolet est aussi titulaire d’un certificat en arts visuels de l’Université du Québec à Chicoutimi ainsi qu’un DEC en arts du Cégep de la même région. Sa prédilection pour la taille directe la pousse rapidement à participer à divers événements de sculptures sur neige, sur glace et sur sable. Aussi, ses deux dernières participations au Symposium international de St-Jean-Port-Joli lui ont permis de confirmer sa passion pour le bois. Au printemps dernier, un stage de perfectionnement à la tronçonneuse lui a permit de se spécialiser.

- Parcours Claire-Alexie Turcot
Finissantes 2006 de la Maison de métiers d’art de Québec Claire-Alexie Turcot compte déjà à son actif plusieurs participations à des expositions et des salons au Québec et à Toronto. Son passé en tant qu’artiste de cirque influence non seulement l’esthétique de ses sculptures, mais aussi son désir de créer en direct devant public. Ainsi, elle participe depuis 2006 à plusieurs symposiums au Québec et s’apprête à participer à deux événements de sculpture sur bois en France dont l’un, en mai prochain à réaliser une sculpture monumentale en bois lors du festival international de sculpture Camille Claudel à la Bresse, en France. On retrouve aussi son travail dans les Galeries Beauchamps à Québec.Elles sont québécoises et sont arrivées samedi 29 août 2009 à Bréville.


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 8 juin 2017

Publication

207 Articles
Aucun album photo
1 Brève
24 Sites Web
5 Auteurs

Visites

5 aujourd’hui
58 hier
453291 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés